CLINAMEN

clinamen
« Cependant, forte et fière comme le soleil, elle s’avance dans la rue déserte, seule vivante à cette heure sous l’immense azur, et faisant sur la lumière une tache éclatante et noire. Elle s’avance ainsi, harmonieusement, heureuse de vivre et souriant, comme si elle apercevait au loin dans l’espace un miroir reflétant sa démarche et sa beauté. »

(Baudelaire – La belle Dorothée)