LES MUSES DE CASSIS

 

MUSE TERPSICHORE

Terpsichore

On attribuait à Terpsichore la danse et dans la tradition tardive, les
chœurs dramatiques et la poésie lyrique pour les uns et le chant choral
pour les autres.
Dans certaines versions, elle joue aussi de la flûte.
Elle est la Muse la plus connue dans le monde Anglo-Saxon qui, à partir
de son nom, a crée l’adjectif « terpsichorean », pour qualifier une
appartenance à la danse.
Elle est le plus souvent représentée telle une danseuse alerte, couronnée
de guirlandes, tenant une harpe, au son de laquelle elle dirige tous ses
pas en cadence.

«  Terpsichore, le visage relevé,les bras légèrement rejetés en arrière… les mains vides, dans un élan.. je l’ai voulue libre.. dansante et légère… aérienne… portée vers l’avenir. »

Terpsichore was the muse of danse, and in late tradition, the dramatic
chorus for some and lyric poetry for the others. In certain versions, she
also plays the flute.
She is the most well known Muse for the Anglo-Saxon they have given
her the adjective « terpsichorean » to qualify her belonging to dance.
She is most often represented as a sprightly dancer, crowned with
garlands, holding a harp dancing to the sound of it rhythmically.

« Terpsichore, the face up, the arms slightly thrown behind her bare hands, in a
créative outburst… I wanted her free… dancing lightly… floating in the air
towards future. »

 

E-MUSE EUTERPE

Euterpe

Muse de la musique et de la poésie lyrique, Euterpe présidait aux fêtes.
Elle faisait partie du cortège de Dionysos avec lequel elle inventa le
dithyrambe, base de la tragédie grecque.
Elle est représentée, souvent, sous l’apparence d’une « gracieuse jeune
femme, tenant une flûte, parfois un cahier de musique. »

« Sculptant Euterpe, je me suis inspirée d’une fort belle jeune femme, grande, puissante, volontaire et d’une présence irradiante… Le diapason, charmant petit outil musical, mais cependant en forme de fourche, qu’elle tient dans sa main gauche, traduit d’une certaine façon, le côté guerrier, aussi, des Muses. »

Muse of the music and lyric poetry, Euterpe witness the festivities.
She was forming part of the procession of Dionysos with whom she
invented the dithyramb, heart of the Greek tragedy.
She is often represented as « a charming young lady holding a flute
and sometimes a music copy book. »

« Sculpting Euterpe, I was inspired by a beautiful young woman, tall, strong,
powerfull, with a radiate présence.
The « diapason », lovely little musical instrument, she holds in her left hand
however having the shape of a fork, shows nevertheless the warrior side of the
Muses. »

 

MUSE Jardin MELPOMENE

Melpomène

Primitivement, Melpomène présidait aux chants et à l’harmonie
musicale, puis elle fut associée à Dionysos et devint Muse de la Tragédie.
Classiquement, son maintien est grave et sérieux.
Chaussée de cothurnes, elle est richement vêtue.
Elle tient d’une main un sceptre et des couronnes, de l’autre, un
poignard ensanglanté.

« Brandissant un masque tragique, elle arbore une expression de douleur intérieure. Les yeux clos, dont les globes semblent se mouvoir sous les paupières, la bouche à demi ouverte laissant apparaître les dents, les bras levés au ciel en un geste de désespoir, intensifient sa peine et donnent un sens plus dramatique au personnage. »

Melpomène was at first associated to musical and harmony songs, then
she was associated to Dionysos and became the Muse of Tragedy.
Usually, her look is serious and solemn.
She wears buskins on her feet and she is expensively dressed.
She holds in one hand a Spectrum and crowns and on the other hand a
bloodstained dagger.

« Holding up a mask of tragedy, she affects an inside sadness.
The eyes closed they seemed to move under the eyelids, the mouth half open,
showing her teeth, the arms lift up in the sky, she seems desperate and her
person gives her a more dramatic look. »

 

MUSES THALIE

Thalie

Thalie fut d’abord une divinité champêtre et pastorale, protectrice des
plantes, semences et troupeaux, qui apprit aux hommes à cultiver la
terre.
Plus tard, on lui attribua la comédie et la poésie joyeuse.
Classiquement, sa tête est couronnée de lierre, ses pieds chaussés de
brodequins.
C’est une jeune fille gracieuse et enjouée, également représentée tenant
le masque grimaçant de la Comédie.

« J’ai eu beaucoup de plaisir à sculpter celle qui devait représenter Thalie. Elle est « saisie » dans un « instantané », captée au milieu d’un mot, la bouche en avant, droite, le cou dégagé, présente et dilatée, tenant un masque grimaçant. »

Thalie was at first a rustic and pastoral divinity patroness of plants,
seeds and herds, she learnt to men how to cultivate the ground.
Later on, she was assigned the comedy and happy poetry.
Usually, her head is crowned with ivy, and she wears laced boots on
her feet.
She is a charming and happy young girl, represented holding a
grinning mask of comedy.

« I have really enjoyed doing the the sculpture representing Thalie.
She is shown as a « snapshot », the mouth open just about to talk, standing up
straight, the neck bare, holding a grinning mask. »

 

MUSE CALLIOPE

Calliope

Calliope est la plus éminente des Muses, incarnant la grande éloquence,
la poésie épique et aussi l’art d’écrire.
Zeus, son père, l’avait investie de la plus haute autorité.
Elle conduisait ses sœurs lorsque celles-ci se rendaient sur le mont
Parnasse, en Phocide, pour retrouver Apollon, Dieu de la Musique.
Elle est représentée sous les traits d’une jeune fille à l’air majestueux, le
front ceint d’une couronne d’or, ornée de guirlandes et tenant le plus
souvent d’une main une trompette et de l’autre, un rouleau de papier.

« J’ai voulu représenter Calliope en personne réfléchie, concentrée, le regard perdu dans une sorte de perplexité… J’ai pris la liberté de lui faire tenir une plume… d’oie ? … mais ne serait-ce pas plutôt une plume de Sirène qui lui serait restée entre les mains, après qu’aidée de ses sœurs, elle les eut dépouillées de leur parure ? »

Calliope is the most distinguished of the Muses, personifying éloquence,
épic poetry.
Her father, Zeus, gave her the highest authority.
She was leading her sisters when they were going to the mount
Parnasse in Phocide (Phocis), to meet Apollo God of the Music.
She is represented most often, like a proud young girl with a gold
crown on the forehead, decorated with garlands, with a trumpet in one
hand and a roll of paper in the other.

« I wished to represente Calliope as a reasonable person, utterly perplexed…
I took the liberty to make her hold a feather… of goose ?… but couldn’t it
rather be a feather of a « Siren » left in her hand, once she had deprived them
of their ornaments help by her sisters ?.

 

MUSE ERATO

Erato

A l’origine, Erato présida à la poésie érotique et aux noces sacrées.
Plus tard, elle fut aussi associée à la poésie lyrique et anacréontique.
C’est une jeune nymphe, vive et folâtre, couronnée de myrte et de roses.
De la main gauche, elle tient généralement une lyre, et de la droite, un
archet.
Près d’elle, se tient un petit Amour, et parfois des tourterelles se
becquètent à ses pieds.

« C’est la première Muse que j’ai sculptée, parmi les six qu’il m’était donné de représenter. Je l’ai réalisée d’un seul jet, très vite, sans modèle, avec un grand sentiment de liberté. Les yeux baissés vers les tourterelles, douce et recueillie pour quelques secondes, elle tient une flûte dans sa main gauche. J’ai préféré remplacer la lyre et l’archet, par un instrument plus actuel. »

At first, Erato was the Muse of erotic poetry and sacred weddings.
Later on, she was associated to lyric and convivial poetry.
She was a young nymph, lively and playful, crowned with roses and
myrtles.
On her left hand, she usually holds a lyre and on her right one a bow.
Next to her, stands a little Cupids and turtledoves peck at her feet.

« It’s the first Muse I have sculpted, among the sixth others I had to
represent.
I di dit at asingle cast, without any model, completely free, the eyes looking
down at the turtltedoves, sweet and contemplated mediated for a few seconds
she holds a flute in her left hand.
I preferred to replace the lyre and the bow, by a modern musical instrument. »

 

Genealogie des Muses

LES QUATRE ELEMENTS